A Lyon : l'urgence » Blog » Que symbolise le chat noir ?

Que symbolise le chat noir ?

Le chat noir a une mauvaise réputation. Il est souvent considéré comme un signe avant-coureur de malchance. Si un chat est noir, il doit être mauvais, non ? Si cette crainte est compréhensible, elle n’est pas forcément fondée sur la réalité. Le chat noir a en fait beaucoup de significations différentes selon la culture et la région d’où il provient. Si vous demandez à un Américain, il vous dira probablement qu’un chat noir porte malheur. Si vous demandez à un Anglais, il vous dira peut-être la même chose. Mais si vous demandez à un Grec, il vous dira peut-être quelque chose de complètement différent. Alors, que symbolise le chat noir ? Lisez la suite pour en savoir plus sur ses significations cachées et son lien avec l’occulte.

Le chat noir dans l’art et la culture

Le chat noir a été représenté sous de nombreuses formes au cours de l’histoire. Il a été dépeint comme une créature démoniaque, un animal ordinaire, une sorcière, une fée, un fantôme, un présage et un symbole de malchance. Que signifient ces différents symboles ?

Le chat noir dans l’art et la culture a de nombreuses significations différentes selon la région d’où il provient. En Europe, il est souvent un signe de malchance. En Italie, un chat noir qui croise votre chemin est considéré comme un malheur, tandis qu’en France, il est un signe de sorcellerie. En Espagne, un chat noir est considéré comme un présage de mort.

En Grande-Bretagne, le chat noir est fortement associé à la sorcellerie. Il est souvent représenté dans l’art avec une sorcière ou un chapeau, ou entouré d’un nuage de fumée noire.

Le chat noir dans le folklore européen

Dans le folklore européen, le chat noir est souvent représenté comme le familier d’une sorcière. On le voit dans de nombreuses peintures, dessins et sculptures européens à travers l’histoire. L’une des images les plus remarquables d’un chat noir se trouve dans une peinture de l’artiste italien de la Renaissance, le Caravage. Dans cette peinture, on voit un chat noir faire les cent pas autour d’une tombe tandis qu’un oiseau est assis sur le bord de la tombe et pleure. L’artiste a laissé entendre que le chat noir est le familier de la sorcière et que l’oiseau est le conseiller de la sorcière.

Le chat noir dans le folklore américain

Le chat noir dans le folklore américain est similaire à son homologue européen. Il est souvent considéré comme un signe de malchance, mais il peut aussi être un symbole de sorcellerie. Au XVIIe siècle, à Salem, dans le Massachusetts, les chats étaient considérés comme les familiers des sorcières. On raconte que la première femme exécutée à Salem était une femme nommée Tituba, qui était accusée d’être une sorcière et d’avoir un chat noir comme familier.

Le chat noir dans le folklore irlandais

Dans le folklore irlandais, un chat noir est connu sous le nom de « sliabh cat » ou « sliabh mór ». Le mot « sliabh » signifie « sombre » ou « crépusculaire » et le mot « mór » signifie « grand ». Ces chats noirs sont censés apporter la malchance et la mort. Ils sont souvent associés à Halloween, et on dit qu’ils apparaissent dans les fermes ou les maisons où quelqu’un meurt peu après.

Le chat noir dans le folklore écossais

Comme en Irlande, un chat noir dans le folklore écossais est souvent considéré comme un mauvais présage. Cette croyance est probablement due au fait que les premiers colons écossais aux États-Unis venaient d’Irlande. Au cours du XVIIe siècle, de nombreux Irlandais ont immigré en Écosse et ont apporté leurs croyances avec eux. Une histoire qui explique les origines de cette superstition du chat noir est celle d’une femme nommée Margaret Jones du comté de Cork. Jones a été accusée de sorcellerie et pendue à Édimbourg en 1662. Son corps est resté suspendu à la potence pendant sept jours, et un chat noir a été vu près de son cadavre tous les jours.

Le chat noir dans le folklore japonais

Le chat noir dans le folklore japonais est connu sous le nom de « chat noir de la malchance » ou « chat noir de la mort ». On pense qu’il porte malheur, et il est souvent associé à Halloween. Cela est probablement dû au fait qu’Halloween était à l’origine une fête celtique et que les Celtes étaient les premiers habitants de la Grande-Bretagne.

Le chat noir a été vénéré comme une déesse en Inde et en Chine. On dit que les Égyptiens vénéraient également le chat, et ils croyaient que les âmes des chats allaient dans l’au-delà. Cet au-delà, croyaient-ils, était dirigé par une déesse connue sous le nom de Bast.

Conclusion

Le chat noir a de nombreuses significations différentes selon la culture et la région d’où il provient. En Europe, il est souvent un signe de malchance. En Italie, un chat noir qui croise votre chemin est considéré comme un malheur, tandis qu’en France, il est un signe de sorcellerie. En Espagne, un chat noir est considéré comme un présage de mort. En Grande-Bretagne, le chat noir est fortement associé à la sorcellerie. Il est souvent représenté dans l’art avec une sorcière ou un chapeau, ou entouré d’un nuage de fumée noire.

 

Le chat noir a été représenté sous de nombreuses formes au cours de l’histoire. Il a été dépeint comme une créature démoniaque, un animal commun, une sorcière, une fée, un fantôme, un présage et un symbole de malchance. Que signifient ces différents symboles ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*